Glaucome chronique à angle ouvert

Glaucome chronique à angle ouvert

Le Glaucome chronique à angle ouvert est caractérisé par une destruction progressive et insidieuse des fibres nerveuses constituant le nerf optique sous l’effet d’une pression oculaire élevée.
Cette maladie atteint 2 % de la population de plus de 40 ans en France.

Symptômes

Aucun symptôme ne se manifeste. En effet, le glaucome chronique à angle ouvert est une atteinte oculaire qui « rend aveugle sans s’en rendre compte », d’où l’importance du dépistage.

Examens

Un examen oculaire régulier, auprès d’un ophtalmologiste permet le dépistage de cette maladie. Recherche de 2 signes : un tonus oculaire élevé et une altération du nerf optique appelée « excavation papillaire ».

Le centre Visis riche d’une expérience de plusieurs décennies dans la prise en charge du Glaucome vous propose une plateforme de diagnostic et de suivi à la pointe de la technologie :

Le Champ Visuel Octopus
Évalue les dégâts occasionnés grâce à différentes stratégies d’exploration adaptées à chaque patient et à chaque stade de la maladie.

La Pachymétrie cornéenne
Mesure l’épaisseur de la cornée et affine la mesure de la tension oculaire.

L’OCT (Tomographie à Cohérence Optique)
Évalue, au moment du diagnostic et tout au long du suivi, la quantité de fibres optiques au niveau du nerf optique (papille) et au niveau de la rétine (macula).

Le Rétinographe Non Mydriatique
Photographie  la rétine et le nerf optique sans recours à une dilatation des yeux pour un meilleur suivi dans le temps.

Traitement

L’objectif du traitement est d’abaisser suffisamment la tension oculaire pour éviter toute dégradation supplémentaire du champ visuel.
Hélas, aucune récupération des dommages antérieurs n’est possible, c’est à dire que le traitement ne permet qu’une stabilisation de la maladie.

Pour cela, l’ophtalmologiste a à sa disposition :

Les médicaments (collyres, comprimés)

Le traitement médical est généralement le traitement de première intention.
Il s’agit d’instiller dans l’œil une goutte une ou deux fois par jour suivant le collyre.
De nos jours les collyres sont de plus en plus formulés sans adjonction de conservateurs, généralement sous forme d’unidoses, ce qui favorise la tolérance à court, moyen, et long terme.

– Le laser

La trabéculoplastie est effectuée grâce à un laser Yag (SLT) dont les avantages cumulent un mode d’action physiologique et la possibilité de réitérer plusieurs fois ce traitement.

 – La chirurgie

Le traitement chirurgical fait appel à deux techniques:

  • La trabéculectomie classique,  le chirurgien excise une portion anatomique de l’œil appelée « trabéculum »
  • La trabéculectomie externe non perforante (ou sclérectomie profonde), une seule partie du trabéculum est enlevée.

Le principe de ces techniques est de faciliter l’évacuation de l’humeur aqueuse afin d’abaisser la tension oculaire. Effectué le plus souvent sous anesthésie locale, le traitement chirurgical est réalisé après échec des traitements médicaux ou de la trabéculoplastie.

 

Evolution

Le glaucome chronique à angle ouvert est une atteinte du nerf optique caractérisée par une altération progressive, visible au fond d’œil sous la forme d’un creusement progressif de la tête du nerf optique ou « papille ». Cette excavation papillaire progressive est sous la dépendance directe de la tension oculaire qui est trop élevée par rapport aux valeurs généralement admises (> à 22 mg de mercure) ou trop élevée pour l’œil en question (notion de susceptibilité individuelle).

Sans traitement, cette excavation papillaire s’aggrave signant la disparition petit à petit des fibres optiques, se traduisant par une altération progressive du champ visuel, aboutissant à la cécité.

  • Aucun symptôme
  • Nécessité d’un dépistage précoce
  • Dommages antérieurs irrécupérables
  • Non traité: il aboutit à la cécité
  • Importance d’un suivi régulier
Télécharger les fiches informations sur:

La chirurgie (trabéculectomie) Le laser (trabéculoplastie)
Increase font sizeDecrease font sizeDefault font size