Blépharoplastie supérieure

Blépharoplastie supérieure

Le regard est l’élément le plus important dans l’expression d’un visage. Au fil des ans, il perd de son éclat, devient triste et fatigué. La peau en excès forme des plis dans le creux de la paupière, comme une «casquette» qui alourdit et rétrécit le regard. Quelque fois, un important excès de peau ampute le champ visuel supérieur et pénalise la vue.

View Video

La blépharoplastie supérieure est l’opération des paupières tombantes

Une opération rapide et indolore peut améliorer ce trouble importun. Cette opération s’appelle la blépharoplastie supérieure ou chirurgie des paupières tombantes. On enlève chirurgicalement l’excès de peau qui tombe sur l’œil effaçant les plis palpébraux inesthétiques.
L’effet est immédiat, vos yeux accrochent plus la lumière, le regard est de nouveau ouvert, lui rendant ainsi sa jeunesse.

Et après l’opération ?

Les suites de la chirurgie sont simples. Un gonflement des paupières ou des «bleus» peuvent apparaître lors des 3 à 10 jours post opératoires. Ce désagrément passagé peut être camouflé par des lunettes noires.
Le maquillage est possible dès le 7ème jour.
Les cicatrices, masquées dans le pli palpébral supérieur, sont le plus souvent invisibles.

Bénéfices de la blépharoplastie supérieure

La blépharoplastie supérieure peut améliorer sensiblement l’obstruction de la vue et redonner et redonner un aspect plus naturel autour de l’œil.
Si vous avez remarqué ces changements autour de vous yeux (paupières tombantes), demandez à votre spécialiste de la vue, votre ophtalmologue s’il vous conseille une blépharoplastie supérieure.

A savoir…

La blépharoplastie est une intervention de chirurgie esthétique, elle ne peut donc faire l’objet d’une prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par les mutuelles. Les frais sont à votre charge. Votre chirurgien ne peut vous prescrire un arrêt de travail après une chirurgie esthétique des paupières.
Pour de meilleurs résultats, la blépharoplastie peut être associée aux injections de Botox/Toxine botulique pour traiter les rides du lion, du front et de la patte d’oie. Le sourcil est remonté soit par un comblement d’acide hyaluronique, soit par une injection du Botox/Toxine Botulique.
Un comblement par acide hyaluronique des rides statiques du bas du visage ou des cernes complète le schéma de traitement proposé pour un résultat harmonieux et rajeuni.

 

  • Anesthésie locale sans hospitalisation
  • Cicatrices dissimulées
  • Retour immédiat à la vie sociale
  • Résultat stable à 3 mois
Télécharger la fiche d’information sur:

La blépharoplastie
Increase font sizeDecrease font sizeDefault font size